3769771267_99b93126c1_z

Optimiser son maillage interne sous WordPress

WordPress comme toutes les plateformes de blogs n’est pas très optimisée côté SEO. Nous allons donc voir en quoi la structure d’un blog n’est pas optimale au niveau du maillage interne. Je vous présenterai ensuite quelques solutions qui vous permettront de rectifier le tir.

Pourquoi la structure d’un blog n’est pas optimale côté SEO ?

Elle n’est pas optimale pour la simple et bonne raison que le fonctionnement standard d’un blog consiste à mettre en valeurs les contenus les plus récents : chaque page de liste reprend les derniers articles.

Plus vous aurez de contenu sur votre blog, plus vous noierez les contenus à fort potentiel SEO. Si vous n’y faites pas attention, la profondeur de ces contenus pourra être élevée.

Idéalement la profondeur d’un contenu devrait dépendre de son potentiel.

Un contenu intéressant devrait être peu profond et recevoir plusieurs liens pour être facilement trouvé par l’internaute

Quelles solutions ?

Voici quelques solutions simples et gratuites qui vous permettront d’optimiser votre maillage interne à la main.

Augmenter le nombre d’article par page

Il s’agit d’un simple paramétrage de WordPress

Restez raisonnable : votre site sert aussi aux internautes.

Mais si vous avez peu d’articles par pages, n’hésitez pas à en rajouter, cela permettra de limiter la profondeur de vos articles.

Placer des liens sur sa HP

La homepage de votre site est la page qui possède le plus de popularité :

  • C’est en général elle qui reçoit le plus de backlinks
  • Elle reçoit également un lien sur chaque page de votre site via votre logo ou votre fil d’ariane.

Commencez donc à travailler votre maillage à partir de là.

Il suffira de placer des liens vers des pages à fort potentiel. Vous avez deux possibilités :

Placer un bloc de liens vers ces expressions

Vous avez surement déjà vu ces blocs, qu’on appelle parfois « footer SEO ». Ils sont très fréquents sur les sites qui possèdent un très grand nombre de pages (FNAC, Doctissimo,…)

Ecrire un texte générique dans lequel vous placerez vos liens

Ici nous sommes un peu plus subtil car la qualité des liens est meilleure si on y ajoute du contexte.

Ex : L’hiver bat son plein, restez bien au chaud avec votre doudoune,…

Placer des liens sur ses catégories

Dans votre texte d’intro

En bon SEO que vous êtes, vous savez qu’une catégorie comporte souvent des portions de contenu dupliqué (l’intro de vos articles), alors vous avez eu la bonne idée d’écrire un texte spécifique sur chaque page.

Ça tombe bien nous allons y placer des liens vers vos top articles.

En ajoutant un bloc top articles

Faites en sorte que vos articles, ayant le plus de potentiel, soit accessibles via la première page de votre catégorie.

Un petit bloc « les articles les plus vus » peut faire l’affaire. Si vous êtes un peu filou, vous y placerez non pas les plus vus mais ce que vous voudriez être les plus vus.

En créant des catégories

Quand c’est légitime, vous pouvez créer de nouvelles catégories, y appliquer les préconisations ci dessus. Cela vous permettra de multiplier les points d’entrées vers vos articles tout en faisant en sorte que ces liens soient les plus contextuels possibles.

Installer un module de liens « articles relatifs »

WordPress propose tout une série de plugins qui réalisent ce genre de maillage. un des plus célèbres s’appelle YARPP. C’est une très bonne base pour l’optimisation du maillage interne.

Configurez le pour faire en sorte de n’afficher que les articles en relation avec l’article en cours.

Cela renforcera votre maillage thématique et vous permettra d’augmenter le nombre de pages vues par visite.

Placer des liens dans ces articles

Ayez le réflexe de placer dans chaque nouvel article, un ou plusieurs liens vers des articles que déjà présents sur votre site (en relation avec l’article en cours).

L’idée ici c’est de créer un sorte de chaîne entre vos articles.

Conclusion

Toutes ces solutions sont simples à mettre en place, cependant elles sont cependant 100% manuelles. Si vous êtes développeur ou avez la possibilité d’avoir un dev sous la main, vous verrez qu’il est possible d’automatiser tout cela et générer automatiquement des blocs de liens contextuels.

Crédits photo : John Fischer

8 réflexions au sujet de « Optimiser son maillage interne sous WordPress »

  1. Sympa cet article, dans le genre je m’interroge en ce moment sur le « respect » des silos. Exemple : tu es sur un article, faut-il vraiment avoir en sidebar les articles plus populaires du site ? si ces articles ne sont pas dans la même catégorie, on casse le concept de silo.
    Qu’en penses-tu ?

    1. Merci 😉

      Côté utilisateur, la logique voudrait qu’il soit potentiellement intéressé par les liens présents sur une page. Le silo est plus pertinent dans ce cas.

      Le must étant pour moi de faire un glissement sémantique, ce qui t’ouvre plus de choix qu’avec le siloing.

      Greg

  2. Bonjour,
    Je souhaiterais juste savoir quels liens internes pointent vers chacune de mes pages (e-boutique) mais sans avoir à renseigner de mot clé particulier.
    Ces outils le permettent ils ?
    Sinon que me conseillez vous ?
    Merci

    1. Bonjour,

      Pour les liens internes, il suffit de lancer un crawl de ton site. Il existes de multiples outils (Xenu, Botify, Deepcrawl, onCrawl, Screaming frog,….) pour faire ce type d’analyse.

      Par contre pour être exhaustif, il te faudra crawler l’intégralité de ton site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *