2762447291_ece097fe88_z

Exploiter les stats de votre moteur de recherche interne

Parmi toutes les sources de mots clés, il y en a une que j’apprécie tout particulièrement : le moteur de recherche interne. Elle est gratuite et correspond exactement au besoin de vos internautes (et donc de ceux qui sont susceptibles de cliquer sur vos résultats dans les moteurs de recherche interne).

Que faut-il stocker ?

Avant de lancer les analyses, il faut mettre en place le stockage de données. Plus votre historique sera conséquent, plus ces données vous seront utiles. n’hésitez donc pas à stocker ces données au plus vite

Sur les sites sur lesquels je travaille j’aime bien stocker :

  • le mot clé recherché
  • La date et l’heure de recherche
  • Le nombre de résultats de mon moteur de recherche interne
  • Le referer (la page à partir de laquelle la recherche a été effectuée)

Quels infos en tirer ?

C’est ici que ça devient intéressant :

Obtenir de nouveaux mots clés recherchés par vos utilisateurs

Vous allez probablement découvrir des mots clés que vous n’aviez pas imaginé ou qui ne remontent pas sur les outils traditionnels. Si vous agrégez les volumes de recherche de votre moteur interne, cela vous permettra directement de les trier en fonction de leur potentiel de recherche.

Identifier les contenus à produire

A partir de votre liste précédemment obtenue, vous aller pouvoir connaitre le nombre de résultats proposés par votre moteur (pour chaque mot clés). Si votre moteur ne remonte pas de résultats pour un mot clés, cela peut signifier deux choses :

  • Votre moteur de recherche n’est pas assez pertinent ( vous allez pouvoir challenger vos développeurs)
  • Il y a matière à créer un contenu pertinent pour vos internautes (vous allez pouvoir challenger l’équipe rédactionnelle)

Obtenir des infos sur la saisonnalité des recherches

Savoir quand les mots clés sont recherchés peut être un véritable atout pour votre SEO ainsi que pour votre stratégie de contenu.

Cela va vous permettre :

  • D’optimiser votre maillage interne pour booster les bonnes expressions au bon moment
  • De déterminer quels contenus il faut publier chaque mois (et d’anticiper leur production)

Attention pour que ce type d’analyse soit efficace, il faut pouvoir se baser sur une année complète de données, d’où l’intérêt de commencer le stockage au plus vite.

Astuce : Si vous ne voulez pas attendre un an, vous avez deux options :

  • Récupérer les datas dans les logs
  • Récupérer les datas sur Google analytics

Vous n’aurez pas le nombre de résultats de votre moteur interne, mais c’est tout de même un bon début.

Et vous : comment utilisez vous ces données?

Copyright : Chris Smyth

 

 

 

5 réflexions au sujet de « Exploiter les stats de votre moteur de recherche interne »

  1. Bonjour.
    L’utilisation de ses stats de recherche interne n’est pas nouvelle.
    Par contre peu de blogs évoquent aujourd’hui cette technique.
    Comme quoi il est parfois bon de rappeler ce genre d’astuces !

  2. ah les datas sont des données précieuses pour cerner au mieux l’internaute et peaufiner sa stratégique web. Google Analytics est notre ami pour l’exploitation des données !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *