e83cb40d28f6063ecd0b470de7444e90fe76e7d518b1174495f4c7_640_hacker

Que faire quand son site est dupliqué ?

Il est assez fréquent qu’un petit rigolo, appelons le comme ça s’amuse à dupliquer votre site. C’est la problématique qu’un lecteur m’a remonté il y a quelque jours, donc je me suis dit que cela valait le coup de lui répondre au travers d’un article.

Ce problème est complexe, on n’y trouve d’ailleurs pas toujours une solution . Mais voici quelques pistes :

Vérifier si le « copieur » vous vole du trafic

Il arrive fréquemment que ce type de plagiat n’ait aucun impact sur votre site. La première actions consiste donc à s’en assurer.

Suivre sa visibilité

Je vous conseille d’utiliser votre outil de visibilité préféré (semrush, Searchmetrics, Yooda insight ou autre) et de comparer votre courbe avec celle du « pirate ». Si votre courbe baisse au moment où celle du pirate progresse, il est possible qu’il vous ait volé du trafic.

Dans ce cas je vous conseille de confirmer cette impression en comparant les mots clés sur lesquels vous baissez et ceux qui progressent chez le pirate. Si la liste coincide, c’est problématique pour vous.

Suivre la visibilité de ses derniers articles

Dans certains cas Google a beaucoup de mal à identifier la source d’un contenu. La plupart du temps, il va tenir compte de la date à laquelle il a découvert le contenu. Cela peut parfois poser problème puisque le budget de crawl dépend de la popularité de votre site.
Ainsi si le site « pirate » est plus populaire que le votre, il est possible que Google ait découvert le contenu chez le pirate avant de crawler votre article pour la première fois. Il peut donc penser que c’est vous qui avez plagié.

Si vous derniers articles ont des soucis à se positionner, regardé si le pirate arrive pour sa part à se positionner.

Ne rien faire ?

Si vos tests ne montre ni baisse de trafic ni problème d’indexation sur vos nouveaux contenus, cela signifie qu’il n’y a pas vraiment de problème donc il n’est pas forcément utile d’aller plus loin.

 

Vous pouvez vous concentrer sur d’autres optimisations SEO…

Déposer une plainte ?

Dans ce type de problématiques, il n’est pas évident avoir gain de cause. Mais si c’est préjudiciable pour vous, il faut tenter.

Vous pouvez :

  • Attaquer en justice, mais c’est coûteux et complexe quand le site est hébergé dans des pays exotiques

 

  • Contacter l’hébergeur, ça ne fonctionne pas souvent mais ça se tente

 

  • Contacter le webmaster. Faites lui peur en le menaçant de l’attaquer en justice

 

  • Déposer une plainte chez Google : Voici le formulaire à remplir : https://support.google.com/legal/troubleshooter/1114905?hl=fr

 

  • Présenter votre cas sur le forum Google : L’équipe webspam pourrrait s’émouvoir de votre situation et décider d’agir

 

Comme vous vous en doutez, ce type d’actions est malheureusement assez aléatoire…

Pour prévenir ce type d’attaque

La plupart de temps, ce type d’attaque est plutôt bête, le pirate aspire tout le contenu de votre site.

C’est pourquoi je vous recommande de placer systématiquement une balise canonical sur vos pages, car elle pourra montrer la paternité du contenu à Google (si le pirate ne la supprime pas)

Çà ne coûte pas grand chose à mettre en place et ça peut être pratique.

Identifier ce type d’attaques

Paul Sanches a lancé un outil de détection du contenu duppliqué qui s’appelle Kill Duplicate.

C’est un outil très pratique car :

  • Il identifie les sites qui ont repris votre contenu
  • Il simplifie les actions à réaliser pour faire cesser ce plagiat

Voici une démo de l’outil en vidéo :

C’est assez pratique car cela permet de gagner du temps surtout si vous êtes amenés à gérer plusieurs sites.

Et vous comment gérez vous ce type de problématiques ?

 

Une réflexion au sujet de « Que faire quand son site est dupliqué ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *