8253443979_c7a0da8957_z

Créer un outil de maillage interne : La génération des liens (3/3)

Dans le dernier article nous avons vu comment normaliser les expressions et attribuer des  mots clés à nos landings pages. Nous sommes donc prêt pour générer notre bloc de liens

Le traitement consiste en 3 étapes successives :

  • Le stockage des expressions associées à chaque page
  • La génération du bloc de liens
  • Le choix de l’ancre pour chaque lien

Le stockage des expressions associées à chaque page

La manière dont je gère cette partie est un peu « old school » : Les outils sémantiques qui apparaissent doivent permettre d’optimiser ces traitements. Mais ça fonctionne.

Ici nous allons construire une matrice qui indiquera quel mot clé est présent dans quelle page. Cela nous permettra ensuite de créer des liens contextuels

Pour plus de finesse, nous allons attribuer un score de contextualité à chaque relation entre un mot clé et une page. Nous baserons notre score sur :

  • Le fait de trouver partiellement ou complètement notre mot clé dans la page
  • La position du mot clé dans la page (titre ou corps de page)

En résumé, mon score de contextualité sera fort quand l’expression se trouve intégralement dans la page et que le l’ai trouvée dans le titre.

Sur ma page « robe rouge », je vais  préfère poser un lien  qui pointera vers la page que je souhaite positionner sur le mot clé « robe longue rouge » plutôt que vers celle que je souhaite positionner sur l’expression « robe bleue ».

Vous allez donc créer et remplir une table qui contiendra :

  • L’identifiant de l’expression
  • L’identifiant de la page
  • Le score de contextualité

La génération du bloc de liens

Cette tache a pour objectif de remplir une table qui contiendra :

  • L’identifiant de la page sur laquelle nous allons placer un lien (page source)
  • L’identifiant de la page qui va recevoir le lien (page destination)
  • Le score de contextualité (qui permettra de scorer la contextualité de notre lien
  • L’ancre de lien (que nous rempliront à l’étape suivante)

Afin d’éviter de  toujours faire des liens vers les mêmes pages, nous allons attribuer on nombre de liens maximum vers chaque page.

Cette valeur peut être la même pour toutes les pages : si vous visez la longue traine. Personnellement je préfère faire en sorte qu’il soit dégressif en fonction du score de ma page (ce dernier étant la somme des volumes de recherche de chaque mot cléq rattachés à ma page). Si ma page a un gros potentiel SEO, elle recevra plus de liens.

Pour chaque page source, nous irons rechercher les 20 landings pages qui ont le plus de mots clés en commun et qui n’ont pas atteint leur seuil de lien.

Astuce 1 : Pour améliorer la contextualité, je vous conseille de faire plusieurs passes. Je m’explique :

  • Faites tourner une première fois votre traitement en filtrant sur les relations Pages/ Expression ayant le score maximal.
  • Relancez avec un score plus bas et ainsi de suite.
  • En dernier recours vous pouvez vous servir de votre système de catégorisation.

Cela vous permettra d’optimiser votre glissement sémantique :

Robe –> robe rouge –> robe rouge à bretelles –> robe de cocktail rouge à bretelles

Astuce 2 : Commencez par les pages ayant le plus de jus et placez y des liens vers les pages les plus importantes

Le choix de l’ancre pour chaque lien

Dernière étape, il faut attribuer une ancre à chaque lien.

Pour chaque landing page, nous avons déterminé qu’on cherche à positionner plusieurs mots clés. Faites la liste de ces mots clés en faisant un prorata du volume de recherche de ce mot clé parmi tous les mots clés associés à cette page.

Pour la page X, vous aurez :

[mot clé 1] : 25%

[mot clé 2] : 50%

[mot clé 1] : 25%

Parcourez vos liens et reproduisez le même ratio pour vos ancres. Vous serez sur que chaque page recevra des liens avec des ancres différentes ce qui améliorera votre maillage. Ce système vous permet également de privilégier la ou les expressions ayant le plus de potentiel.

Ca y est vous êtes prêts à vous lancer. Un dernier petit conseil : Soyez agiles. L’objectif est de choisir le plus court chemin pour mettre en place votre bloc de liens. une fois en production, vous pourrez analyser les performances et déterminer les optimisations utiles.

J’ai dû faire une bonne trentaine d’évolutions sur mon système et mis à jour mon maillage régulièrement afin d’avoir les meilleurs résultats possibles

Si vous vous êtes lancé, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.

9 réflexions au sujet de « Créer un outil de maillage interne : La génération des liens (3/3) »

  1. Merci pour la série d’articles. Quand tu dis « bloc de liens », ça veut dire que tu crées un bloc (genre en sidebar) contenant les fameux liens que tu veux ajouter ?
    Je suppose que c’est par simplicité, mais n’est-ce pas beaucoup mieux d’ajouter les liens dans le contenu ?

    Tu n’as pas indiqué si tu vérifies que la page source ne fait pas déjà un lien vers la page destination : c’est utile non ? Mais ça demande de savoir récolter l’info.

    1. Côte bloc, il y a plusieurs possibilités, ça peut être en sidebar en texte uniquement, ça peut aussi être en bloc de reco avec une image (si tu es capable d’associer des images à tes mots clés ou à tes pages).
      Je suis d’accord avec toi, dans le texte c’est mieux, mais sur un site E-Commerce, c’est pas forcément évident.

      Etant donné qu’on crée des liens contextuels, ça peut être mis en avant pour l’internaute.

      Effectivement, c’est mieux si tu fais en sorte de ne pas duppliquer les liens. Pour cela il faut crawler le site avant et intégrer les liens déjà existants. J’ai volontairement ommis quelques subtilités dans les articles, j’ai eu un peu peur que toutes ces petites règles complexifient la lecture de l’article. A partir du moment où tu as compris la logique tu pourras facilement trouver des petites optimisations.

  2. Salut greg, une petite question, comment gère tu les liens du menu et footer dans le cas d’un e-commerce?
    Est ce que tu les supprime de ta prise en compte ou les cloake ?

    1. Dans l’idéal je laisse tout sur la hp et en retire sur les pages intérieures.

      Les liens du footer ne sont pas forcément indispensables sur les pages intérieures.

      Idem pour les sous niveaux de la nav. Je les masque sur les pages intérieures, tu peux éventuellement laisser visible le menu correspondant à la page sur laquelle tu te trouves.

  3. Bonjour, petite question: que permet en fait la génération de bloc de liens ? Le placement automatique de liens dans le texte sur les expressions mots-clés que tu as déterminé ? Merci pour ta réponse.

    1. Tu as différentes manières de faire. Soit du positionne des liens dans des textes déjà existants. Soit tu crées des blocs de liens. cette article traite du second cas.
      Je génère des blocs de recommandation de contenu qui font des liens vers les pages que je souhaite booster.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *