Comment etudier son profil de liens ?

Le mois de mai est traditionnellement un mois ou l’on parle beaucoup de pénalités. Je vais donc contribuer à la psychose ambiante et vous parler aujourd’hui de profil de lien.

Il est bien loin le temps ou l’on visait un maximum de backlinks et un maximum de sites référents. Désormais la tache est plus complexe si on souhaite passer entre les mailles du filet.

C’est quoi un profil de liens ?

C’est l’ensemble des critères qui permettent de mesurer la nature des liens qui pointent vers un site. Ce profil doit permettre de déterminer si votre netlinking va sembler naturel à Google ou non.

Il est important de noter que les profils de liens vont être très différents en fonction du type de site que l’on va analyser. Il est donc essentiel de confronter le profil de liens de votre site avec celui de vos concurrents. Et de déterminer les actions à mener à partir de là.

Voici les critères principaux à prendre en compte :

Ratio entre le nombre de backlinks et le nombre de sites référents

Votre popularité n’est pas la même si une personne parle très souvent de vous ou si un grand nombre de personnes en parlent de temps en temps.

On préférera un site qui possèdera beaucoup de sites référents.

Ratio des liens “follow” / “no follow”

De manière général si votre proportion de liens en « do follow » est trop élevée, elle va paraitre suspecte.

Les liens « no follow » ne vous feront pas gagner de positions par contre ils pourront éviter de vous en faire perdre.

Ratio sitewide

Un lien sitewide est un lien qu’on retrouve sur toutes les pages de votre site.

Notre indicateur permet de repérer assez facilement les widgets (qui ont la particularité d’être placées sur toutes les pages d’un site).

Part de liens dans le contenu

Cet indicateur permet de repérer si vous utilisé des widgets ou des liens footer » notamment.

Le niveau de qualité pour Google est assez différent entre un lien footer et un lien placé dans le contenu.

Étude des ancres

Si certaines ancres sont trop travaillées, cela ne paraitra pas très naturel aux yeux des moteurs.

Il faut ainsi éviter que vos meilleurs mots clés reçoivent plus de liens que le nom de votre marque par exemple.

Étude des pages atterrissages

Cela permet d’évaluer si votre linking arrose un gros volume de pages ou seulement quelques unes.

Étude de la typologie de site qui pointent vers chez vous

Il est important de déterminer qui parle de vous. Est-ce que ce sont des blogs, des annuaires, des sites e-commerce, des sites institutionnels,… ?

Il va être également intéressant de comparer ça avec ce que font vos concurrents. Cela peut vous permettre d’isoler de nouvelles sources de liens.

Étude des plateformes qui pointent vers chez vous

Ici, on va vérifier s’il n’y a pas une plateforme qui vous apporterai plus de liens que les autres. Cela pourrait paraitre suspect.

Étude de la fréquence d’apparition des backlinks

Cet élément est essentiel. On entend souvent dire qu’il vaut mieux avoir une progression du nombre de liens régulière car c’est naturel. Je suis assez d’accord mais ce n’est pas toujours vrai.

Je pense qu’Apple va obtenir un grand nombre de backlink lorsqu’il annoncera la sortie de son nouvel Iphone. Est-ce naturel ? Oui à 100% !!!

Il faut à tout prix éviter de n’avoir 0 nouveaux liens pendant 6 mois et d’en obtenir beaucoup en 2 semaines.

Thématique des pages qui vous font des liens

C’est probablement l’indicateur le plus compliqué à mettre en œuvre. Pourtant il est essentiel. Google va attribuer peu de poids aux liens qui proviennent de pages qui ne sont pas dans la même thématique que la votre.

C’est le biais des principaux outils de monitoring des backlinks même si Majestic SEO est entrain de sortir des choses intéressantes sur ce sujet.

Conclusion

Maintenant vous connaissez les indicateurs principaux, il ne vous reste plus qu’à analyser votre site et ses concurrents. Vous devriez en retirez quelques pistes pour éviter les pénalités et identifier les stratégies de netlinking de vos concurrents.

Have fun.

Crédits photo : Jacques Meynier de Malviala

Une réflexion au sujet de « Comment etudier son profil de liens ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *