g1fcb60a879596b2eb48c632df5921ec92c74f9c44bf2dd17d6737cd4f913e4f7dd124a602f6c630811276347bce9b47d_640_danger

L’impact de la CMP sur le SEO

Suite à une évolution des règles imposée par la CNIL, la donne a changé pour les sites français début avril.

Le tracking de l’audience n’est plus autorisé systématiquement : Il est désormais soumis à un consentement de l’internaute.

Ce qui n’est pas sans poser de soucis pour le suivi des performances SEO des sites sur lesquels nous travaillons.

La bonne nouvelle, par contre, c’est qu’une CMP bien n’implémentée n’a pas d’impact négatif sur le ranking.

Qu’est ce que la CMP ?

CMP est l’accronyme de Consent Management Plateform, c’est un dispositif qui permet à l’utilisateur d’autoriser l’éditeur du site qu’il consulte à stocker des informations (les fameux cookies).

Ce dispositif est obligatoire en France et dans certains pays.

Qu’est ce qui a changé depuis début avril ?

La CMP existe depuis l’an passé, mais depuis le 1er avril 2021, tous les sites sont censés proposer un bouton « refuser tout » ou « continuer sans accepter » qui permet facilement à l’internaute d’interdire le stockage de cookies (non essentiels pour naviguer).

Ces fameux cookies permettent notamment le tracking publicitaire, ce qui n’est pas un sujet « direct » pour nous SEOs.

Par contre une grand partie des outils de mesure d’audience les utilisent et notamment le plus utilisé : Google Analytics.

Sans consentement de l’internaute, vous ne devriez plus mesurer son trafic sur GA

Autant dire que ça complique sérieusement le suivi de l’audience. On estime le taux que le de consentement varie entre 50% et 90% selon les sites…

Ce taux varie essentiellement en fonction de la thématique et de la notoriété voir des sources de trafic (vous êtes plus enclins à accepter les cookies si vous êtes abonnés à la newsletter d’un site que lors que vous cliquez sur un résultat Google).

En résumé, si vous respectez la loi, Google Analytics ne remonte plus que 80% ‘en moyenne) de votre audience.

C’est un sérieux problème pour le suivi de vos performances SEO.

Quelles solutions pour mesurer vos performances SEO ?

Redresser l’audience GA

Si vous connaissez votre taux de consentement, en théorie, vous pouvez redresser votre audience.

Inconvénients : 

  • Cela nécessite des calculs (manuels voire des algos pour faire le travail pour vous)
  • Les taux sont en général assez vagues donc le redressement sera imprécis
  • Les taux peuvent évoluer dans le temps

Utiliser un outil de mesure d’audience sans cookies

Exit Google Analytics, voici quelques outils qui devraient vous permettre de suivre votre audience sans cookies :

  • Piwik
  • Matomo
  • Analytics suite (AT Internet)
  • ….

Inconvénients : 

Vous allez perdre tout votre historique, ce qui ne va pas vous aider à court terme…

Regarder du côte de la Search console

La search console monitore les clics en provenance de Google, c’est donc une alternative

Inconvénients : 

  • Vous n’avez que 16 mois d’historique
  • Certaines données sont agrégées : la somme du trafic des mots clés d’une page est inférieure au trafic de la page
  • Ce ne mesure que le trafic Google

Se baser sur la visibilité

Les outils de visibilité propose des courbes d’évolution de Visitilité (Semrush, Sistrix, SearchMetrics,…)

Inconvénients : 

  • C’est une simulation
  • Cela dépend des volumes de recherches associés à une liste « fixe de mots clés »
  • Ils ne tiennent pas compte de la saisonnalité

Regarder vos logs serveurs

Ca vous rappelle des souvenirs ?

Inconvénients : 

  • Certains robots peuvent être comptabilisés
  • On mesure l’appel de la page, pas le chargement complet

Attendre que

  • Google propose un outil de simulation de redressement : Google Consent Mode
  • Google Analytics devienne compliant

 

Bref vous l’avez vu aucune solution n’est parfaite, nous sommes bien dans la M….

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *