ef32b6082ff01c3e81584d04ee44408be272e6d01bb0174691f4_640_new-year

Bye bye 2018

L’an  passé, j’avais déjà publié ce type de billet, c’est un exercice plutôt amusant et ça fait du bien de voir tout ce qu’on a fait.

Du changement…

2018 a été riche en changement car j’ai quitté la Redoute où j’ai énormément appris pendant 3 ans. Tout n’a pas été simple (ça ne l’est jamais en SEO), mais nous avons réalisé de belles choses (avec notamment l’internalisation de la plateforme d’optimisation du maillage interne) et je suis sur que l’équipe SEO va continuer à faire progresser le site.

En février, j’ai  intégré Aufeminin avec pour mission de gérer le SEO du site Marmiton ainsi celui du site Aufeminin dans toutes les langues (français, italien, espagnol et allemand).

C’est un beau challenge et un plaisir de travailler encore une fois avec une équipe très sympa.

Un nouveau challenge

Ce n’est pas simple de travailler simultanément sur 5 sites qui font une telle audience. Surtout quand ce sont des sites éditoriaux avec une structure complexe (en tout cas, plus complexe qu’un site E commerce)

Il m’a fallu :

  • Revoir ma manière d’analyser les chiffres (pour aller plus vite et ne pas y passer tout mon temps)
  • Trouver rapidement comment mettre le doigt sur les axes de progression.
  • Me focaliser des optimisations qui permettent d’avoir un impact sur le traffic (Optimiser 10 mots clés top tail par mois serait invisible au niveau de l’évolution de l’audience).
  • Gérer les projets de sécurisation (type HTTPS, migration, nettoyage de contenus,…) sans y passer trop de temps
  • Automatiser un maximum de taches pour pouvoir produire des optimisations qui bénéficieront à tous les sites.

L’automatisation, j’adore, alors ça a été un plaisir d’avancer dans ce sens. Cette année on a posé des briques qui nous sont déjà très utile. Mais  l’an prochain, on construit la maison…

Et la bonne nouvelle, c’est que les chiffres de cette fin d’année sont prometteurs…

Devenir data driven

Bien évidemment, toute stratégie est data drivent à partir du moment où l’on regarde les volumes de recherche des mots clés sur lesquels on travaille.

Mais dans un contexte où il faut faire progresser plusieurs sites, il faut aller plus loin actionner les bons leviers.

La première étape consiste à collecter toutes les données SEO (Mots clés, traffic, positionnement, crawl, log,…). Sans ça on ne sait pas ce qui se passe…

C’est un peu frustrant car c’est souvent long surtout quand il faut récupérer l’historique pour comprendre ce qui a évolué, en bien comme en mal.

Ensuite il faut rendre accessible la data pour que d’autres puissent l’utiliser (je pense notamment aux équipes éditoriales). Sans ça nous sommes à moitié aveugle.

L’an prochain, nous allons pouvoir jouer avec toutes ces données.

Apprendre, Apprendre, Apprendre…

2018 a été une année riche en apprentissage. Ça a d’ailleurs été vrai tous les ans depuis que je fais du SEO, mais ça s’est avéré très intense cet année.

R est toujours mon meilleur ami… Car il me permet d’automatiser des actions et d’analyser de gros volumes de données.

J’ai eu l’occasion de travailler sur du traitement du langage qui est très utile

J’ai également joué avec :

  • bigQuery (très pratique pour stocker les données)
  • diverses API (analytics, SearchConsole et les autres…)
  • des données open data (idéales pour qualifier des mots clés par exemple
  • Le TAL (pour optimiser des forums comportant plusieurs millions de messages UGC)
  • ….

J’ai regardé beaucoup de vidéos Youtube, de messages twitter, d’articles de blog, pour apprendre le machine learning notamment mais aussi pour progresser en SEO.

D’ailleurs, merci à tout ceux qui partagent et donne envie d’aller plus loin.

J’ai récemment crée une playlist où j’ajoute petit à petit les vidéos que je trouve intéressantes alors c’est cadeau : https://www.youtube.com/playlist?list=PLHg0J8sYH49CONx6KXQ_NqgcwfG2tjF9C

N’hésitez pas à me suggérer des vidéos à ajouter.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *