397581862_3ab3287ef9_z

Déterminer la page objectif pour un mot clé

Une des premières étapes à réaliser lorsqu’on décide d’optimiser son maillage interne, c’est d’attribuer à chaque expression une page objectif (la page qu’on veut positionner sur Google).

La page objectif : qu’est ce que c’est ?

On cherche à créer un couple entre une expression et la page qu’on souhaite voir remonter sur Google lorsqu’un internaute tape ce mot clé.

Cette page, on va l’appeler : page objectif, page atterrissage ou encore landing page

Exporter les mots clés à partir d’un outil de suivi de position

Semrush, Yooda insight, Searchmetrics et les autres vous proposent tous le même type de tableau.

SEMRUSH-Keyword

Les mots clés sur SEMRUSH

Ce tableau vous permet de voir la page qui remonte sur Google pour vos mots clés principaux (ceux sur lesquels vous êtes bien positionnés).

C’est une bonne base de travail car les pages associées à nos fameux mots clés sont cohérentes pour Google puisqu’elles remontent déjà sur les moteurs de recherche.

Bon à savoir : Vos exports sont limités la plupart du temps (entre 10K et 20K résultats maximum). Si vous travaillez sur de gros sites, n’hésitez pas à appeler les commerciaux de ces solutions, moyennement finance, ils peuvent dépasser ces limitations 😉

Lemmatiser les expressions

L’objectif ici c’est de regrouper les expressions qui se ressemblent. « gateau au chocolat » et « gâteaux avec du chocolat » correspondent à la même recherche et doivent avoir la même page objectif.

Il existe des fonctions qui vous permettront de lemmatiser vos expressions pour les regrouper.

Moi je l’ai fait de la manière suivante. Je calcule la racine de chaque mot et je les trie par ordre alphabétique. Ça n’est pas parfait mais c’est largement suffisant.

« gâteaux au chocolat » deviendra donc « chocolat gateau ».

Du coup je peux extrapoler mes pages objectifs sur toutes les expressions que j’ai regroupée.

« gateau au chocolat » et « gâteaux avec du chocolat » ont la même forme lemmatisée et donc la même page objectif.

Analyser ses logs

A l’époque du « not provided » cette technique ne vaut que si vous recevez beaucoup de trafic moteur ou si vous analyser vos logs sur une longue période.

Dans les logs, vous pouvez isoler les visites en provenance de Google (via le referer). S’il n’y a pas de « not provided », vous pourrez isoler le mot clé tapé par l’internaute dans l’url du referer (URL de la SERP). Sur la même ligne vous avez également la page qui a été visitée. Vous avez donc retrouvé votre couple mot clés / URL.

Rechercher les mots clés dans les pages

Pour les mots clés restants, nous allons avoir besoin d’analyser vos pages. L’idée c’est d’aller rechercher les expressions (qui nous intéressent) dans le titre, puis dans le H1 et enfin dans le texte.

Si le mot clé est compris dans le titre d’une page, on peut considérer que cette page est la page objectif pour ce mot clés.

Si vous avez plusieurs pages candidates, je vous suggère de choisir à la main (si vous n’avez pas trop de page) sinon vous pouvez privilégier le template qui selon vous a le plus de potentiel SEO.

Traiter à la main les expressions restantes

Ici il faut du courage et de la patience. Ne le faites que pour des expressions avec un bon potentiel SEO.

Bon courage 😉

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Déterminer la page objectif pour un mot clé »

  1. Interessant point de vue. Aujourd’hui, il faut surtout choisir des mots clés à fortes requêtes où la concurrence ne se positionne pas déjà et réfléchir à la longue traine en parallèle. Pas forcément évident car les mots clés qui sont beaucoup recherchés sont quasi-innaccessibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *