2831688538_79186b809e_z

Crawler son site pour auditer son maillage interne

Le crawler est un très bon outil pour auditer son maillage interne. Nous allons voir ce qu’il faut analyser pour s’assurer que son maillage interne est optimisé pour le SEO.

Les différents crawlers

Il existe aujourd’hui plusieurs crawlers de qualité, le choix du crawler dépend surtout de votre budget ainsi que tu temps dont vous disposez pour faire les analyses (les outils payants offrent des rapports que vous devrez générer à la main sur les outils gratuits)

Voici une petite sélection d’outils de qualité :

La profondeur des pages

Répartition de la profondeur par page active

Source : Botify

Comme le montre ce graphique, plus une page est profonde, moins elle a de chance de générer des visites SEO.

Il faut donc veiller à limiter la profondeur des pages sur votre site.

Sur ce site, les pages en profondeur 4 ne génèrent plus aucune visite SEO.

Si ces pages ont du potentiel, il faudrait faire en sorte de les remonter dans l’arborescence.

Le nombre de liens entrant par url

Nombre moyen de liens entrants par décile de pages

Source Botify

On va partir du principe que chaque page possède un potentiel SEO longue traine. Il est donc important qu’elles reçoivent toutes des liens.

Ce graphique présente le nombre de liens entrant par déciles de pages : Pour faire simple on trie les pages en fonction du nombre de liens qu’elles reçoivent. Et on les découpe en 10 groupes :

  • 1 -10
  • 11 – 20

Ce graphique nous montre donc que :

  • Toutes les pages reçoivent un minimum de liens
  • La répartition est progressive mais pas exponentielle

On peut donc considérer que ce site est optimisé pour la longue traine.

Les pages inutiles pour le SEO

Votre crawler va également vous lister toutes les pages de votre site que le crawler Google est autorisé à analyser. Parmi ces pages certaines sont inutiles pour le SEO, c’est le cas par exemple des pages de pagination.

Il va donc vous falloir vérifier que les pages inutiles ne sont pas indexées par Google.

C’est important de lui envoyer le signal qu’on l’aide dans sa tache de crawl des pages importantes.

Mettez les pages inutiles en « no index » : ça lui indiquera que ces pages n’ont pas besoin d’être crawlées trop régulièrement.

Conclusion

A partir du moment où votre site compte plus de 1000 pages, ça vaut la peine de lancer un crawl de temps en temps, pour s’assurer que tout est ok.

Dans un prochain article, nous verrons les optimisations à apporter suite à ce type d’audit 😉

Le maillage interne vous intéresse: n’hésitez par à aller jeter un œil à la conférence que j’ai co-animé avec Guillaume Madoux au SEO Camp’us de Lille

 

Crédits photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *