Les critères d’usage

Les moteurs de recherches ne comprennent pas ce qu’ils lisent, ce qui leur complique sacrément la tache lorsqu’il s’agit d’évaluer la qualité d’une page.

Savoir si une page est de qualité est pourtant primordial pour un moteur de recherche car il en va de la satisfaction des internautes. Il a donc fallu trouver un autre moyen pour isoler les pages qui ne méritent pas de remonter

Les critères d’usage : Qu’est ce que c’est ?

C’est un ensemble de critères permettant de déterminer la qualité d’une page via l’usage qu’en font les internautes.

Le taux de rebond :

Il correspond à la part d’internautes ayant quitté le site après n’avoir consulté qu’une seule page.

Le temps passé sur le site :

Pas besoin d’expliciter.

Attention Google Analytics n’est pas capable de déterminer le temps que vous avez passé sur la dernière page que vous avez visité (il a besoin d’appeler le tracker pour déterminer le temps passé sur chaque page). Vous pouvez donc avoir des visites où l’internaute est resté 0 secondes sur votre site dans Google Analytics

Le nombre de pages vues par visite :

Pas besoin d’expliciter là non plus.

Google peut-il les mesurer ?

Google enregistre toutes les recherches faites pas les internautes, il traque également les résultats sur les quels vous cliquez.

Il est également en mesure de savoir si vous êtes revenu sur la page de résultats après avoir cliqué sur un résultat. Il ne voit donc pas les critères d’usage de la même manière que la notre mais il peut tout de même extrapoler certaines choses.

Que dois-je mesurer ?

Il n’ a pas de vérité absolu, ni de seuil critique. Les résultats à obtenir dépendent de la requête visée ainsi que des résultats de vos concurrents. En gros l’objectif ici est de ne pas être plus mauvais que ses concurrents.

Si vous tapez « date sortie planète des singes » dans votre moteur de recherche préféré, vous allez certainement trouver le résultat de votre réponse dès la première page. Donc le taux de rebond de votre page va être de 100% et le temps passé sur le site sera plutôt court. Mais il en sera également de même pour vos concurrents. Il n’y a donc pas de raisons de s’inquiéter.

Par contre si tous les sites ont un taux de rebond de 50% et que le votre a un taux de rebond beaucoup plus élevé. Ça peut être le signe que votre page est de qualité moindre que vos concurrents.  Google pourra se demander si vous méritez de remonter en première page ?

En quoi cela est-il bon pour mon SEO ?

Globalement l’amélioration des critères d’usage ne va pas vous faire gagner des positions, par contre cela va vous éviter d’en perdre. Cela vous permettra aussi de faire rester l’internaute plus longtemps sur votre site et pourquoi pas d’y passer une commande. Si l’internaute reste plus longtemps sur votre site, cela signifie que votre site lui plait, il en aura donc une image positive qui lui donnera l’envie de revenir.

Comment améliorer les critères d’usage ?

Les pistes sont multiples, voici quelques idées :

  • Mettre en place des blocs de liens contextuels : Cela incitera l’internaute à aller visiter d’autres pages en rapport avec ce qu’il recherche
  • Travailler son contenu : Proposer plus d’information sur la page
  • Insérer une vidéo, des photos,…
  • Proposer aux internautes de commenter vos pages

Une réflexion au sujet de « Les critères d’usage »

  1. C’est sûr que l’interaction du site et le comportement de l’utilisateur sont les principaux KPI à prendre en compte sur Google Analytics. Google doit avaler un volume de données impressionnant.

    Il doit sûrement s’en servir pour peaufiner ces classement, mais le poids dans l’algo doit vraiment être très faible à mon avis. Dans le cadre de pénalité manuelle, ces données sont peut être étudiées, ou pour des pénalités algorithmiques pour aider en derniers recours à la prise de décision, au déclenchement de filtres ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *